samedi, septembre 08, 2007

Le mont Clergeon










Hier après midi boucle cycliste depuis Aix-les-Bains vers le mont Clergeon et Rumilly. Au bord du lac le vent de nord ouest soufflait en bourrasques, moutonnant les eaux, il fallait appuyer fort sur les pédales et les mains bien en bas du guidon pour pénètrer dans l'air ; arrivé à Ruffieux commence la montée du Clergeon sous un soleil vif ,il devait bien faire 25°, rapidement la pente devient sévère, dans le même genre que le Grand Colombier ou le relais du Chat, 39 26 indispensable , la route est ensuite à l'ombre de la forêt pour finir dans les derniers km en serpentant au beau milieu des verts paturages, l'endroit est peu fréquenté ,durant les 49' de la montée j'ai rencontré deux voitures! seules arrivent aux oreilles les stridulations des insectes, petit arrêt au sommet altitude 1020m à la frontière Savoie , Haute Savoie, comme toujours les hauts savoyards veulent se montrer plus riches avec un panneau plus important! je pose ma machine utile la roue motrice dans un département la roue directrice dans l'autre et joue les agents de liaison, lol, après ce petit rituel symbolique je reprends la route , l'autre versant de la montagne est plutôt froid ,dans les 10°, et la forêt est déjà très sombre à 17h 30' il y a presque besoin d'éclairage , arrêt à un point de vue sur Rumilly et le mont Blanc dans le fond, la descente se fait sur une route étroite et pentue accompagné des caprices du vent, Moye se profil au sommet de sa colline, qu'il faut escalader après un changement de rythme particulièrement casse pattes, enfin c'est la dernière bosse de la journée, descente rapide sur Rumilly et là il faut être particulièrement vigilant par rapport aux cars et aux voitures qui doublent trop près,maintenant le vent me pousse et la ligne droite qui va à Albens se fait sur le 13 dents, je quitte la nationale pour rejoindre st Girod et rouler parmi les maïs jusqu'à Grésy, arrivée à Aix après 3h d'efforts.